Sauvetage en montagne : Le mouflage

GPS, météo, etc...
Répondre
Avatar du membre
Pascal
Messages : 498
Enregistré le : 06 janv. 2007, 19:32
Localisation : Alpes
Contact :

Sauvetage en montagne : Le mouflage

Message non lu par Pascal »

Présentation de quelques système de mouflage

Rappel de son utilité en montagne :

Sur un glacier, le danger réside dans la possibilité d’une chute dans une crevasse.

L’encordement doit être long entre chaque personne (12 à 15 m, voire plus), ce qui évite de se trouver à deux sur un pont de neige.

Il faut cependant garder une réserve de corde aux deux extrémités pour la réalisation d’un mouflage (système permettant de hisser un compagnon tombé dans une crevasse).

Nota : Dans chaque cas, le sauveteur devra réaliser un ancrage (broche à glace, corps mort…) en premier lieu pour retenir la victime et aussi en vue de fixer le dispositif de mouflage.

____________________________________________________________________________

1. - Mouflage autrichien (appelé aussi mouflage en N ou mouflage en Z)
mouflage-autrichien.jpg
Le mouflage autrichien convient si la personne tombée peut passer une poulie à son baudrier et que le sauveteur a suffisamment de corde de réserve sur lui.
La victime aide à la manœuvre de remontée en tirant sur l’un des brins. Il peut aussi s’auto-assurer à l’aide d’un prussik (ou autre système de blocage).
Source : https://www.haute-montagne.ch/alpinisme/mouflage.htm
____________________________________________________________________________

2. - Mouflage simple (appelé aussi Mariner simple)
mouflage-simple.gif
Ce système nécessite un effort de traction important. Nécessite 2 systèmes de blocage (prussik, minitraxion…). L’adjonction d’une ou deux poulies diminue les frottements.
____________________________________________________________________________

3. - Mouflage double (appelé aussi Mariner double)
mouflage-double.gif
Cette méthode convient lorsque la victime est inconsciente. Pour sa mise en place, il faut disposer de suffisamment de place entre l’ancrage et la crevasse.
Si la victime est consciente, elle peut aider à la manœuvre en tirant sur l’extrémité libre de la corde lorsque celle-ci est suffisamment longue.
Nécessite 5 mousquetons, 5 m de cordelette de 6 à 8 mm, 2 systèmes de blocage (prussik, minitraxion…).
L’adjonction de poulies diminue les frottements.

Source : Petzl - Mouflages
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Image
Répondre